Malgré le fait que le français soit la deuxième langue pratiquée au Maroc, il n’est pas toujours évident de maîtriser les fondements d’une communication inter culturelle et d’un cadre de référence foncièrement différent. Travaillant majoritairement pour des PME Françaises et Européennes, l’équipe de rédacteurs de BigM, agence web au Maroc doit donc être au fait des modes de vie de ses clients mais aussi de leur culture.

Afin de rédiger des textes correspondant au cœur de cible, le chef de projet seo/rédaction a donc pensé un atelier hebdomadaire destiné à optimiser la culture générale de son équipe, à communiquer et enfin à échanger sur les thèmes qui leur font défaut.

Intégrer un nouveau cadre de référence

« L’atelier que nous avons mis en place est principalement destiné à développer des idées favorisant la rédaction, la multiplication  des sujets et donc à gagner tant en temps qu’en qualité de textes. »

L’essentiel pour les rédacteurs est d’avoir une parfaite maitrise de l’activité du client et d’être en capacité de l’intégrer dans la logique de la société Française. Connaitre son client mais aussi l’actualité, la culture et les habitudes Françaises, voila comment l’équipe de rédacteurs apprivoise un nouveau cadre de référence.

Concrètement…. Que faisons-nous ?

Chacun des rédacteurs est tenu de préparer cet atelier en choisissant un client et une « thématique France » sur laquelle il souhaite faire des recherches ou obtenir plus d’infos. Il doit présenter son travail à l’équipe mais aussi et surtout proposer des sujets nouveaux à développer dans les textes. Par exemple, s’il s’agit d’une école nous pourrons aborder des thèmes comme la vie étudiante, l’implantation de la ville dans laquelle elle se trouve, son intérêt, le marché du travail ect…

Le but de cet atelier est avant toute chose de partager, communiquer et échanger afin de s’enrichir mutuellement et de gagner en connaissances indispensables à un travail de bonne qualité.