Chez BigM, agence web offshore au Maroc, la part belle est donnée à la diversité de profils et au mélange interculturel afin de permettre le partage de points de vue et d’expériences différentes dans un but d’enrichissement permanent.

Les raisons de l’expatriation en général sont multiples et variées, chacun espère néanmoins en quittant son pays, améliorer sa situation et progresser, vivre quelque chose de nouveau, découvrir, tenter sa chance en quelque sorte. A l’agence nous sommes 5 ayant choisis d’aller voir si l’herbe était plus verte ailleurs et de démarrer une nouvelle vie en vivant et travaillant autrement, loin de nos habitudes, de nos amis et de notre famille. Petite présentation des “expats de BigM” qui aujourd’hui ne regrettent rien et profitent de tous les plaisirs de la ville rouge….après le boulot, il va sans dire :

Oumar (Mali) « J’avais envie de découvrir le monde et n’envisageais pas de rester au Mali une fois mon bac en poche. Pour ne pas solliciter mes parents j’ai tout fait pour obtenir une bourse d’études, en me montrant brillant et en décrochant mon bac avec mention. J’ai été choisi par le Maroc parmi 1000 candidats… ils n’en prenaient que 10 de la filière littéraire. Aujourd’hui je suis loin de ma famille… c’est parfois difficile, mais je suis si fier d’être enfin indépendant. »

Emilie C (Nice-France) « Amoureuse de la vie, bonne vivante et friande de bonne cuisine, je dirai que je suis ici pour la gastronomie Marocaine lol. Non, plus sérieusement, j’avais envie d’ailleurs et le Maroc m’avait séduite à plusieurs reprises. De plus, j’ai la chance d’avoir pu rejoindre ma famille qui a fait le même choix que moi et était déjà installée sur place. Un projet d’avenir me tient aussi à cœur… créer un restaurant dans cette belle ville de Marrakech, avec mon amoureux qui est chef cuisinier, le marché de la restauration en France étant saturé et beaucoup trop surfait à mon goût, en attendant j’ai fais de ma seconde passion un métier : j’écris ».

Emilie D (France) « Ayant tout quitté en France, un boulot intéressant et bien payé, un bel appartement, ma culture, mes habitudes mais aussi famille et amis, aujourd’hui j’aime cette nouvelle vie au Maroc. Les débuts n’ont pourtant pas été évidents… même si j’avais trouvé un emploi avant même de quitter la France. Ça n’est jamais facile de devoir tout recommencer à zéro, de se faire à un mode de vie et une façon de travailler foncièrement différente, mais avec du recul, ça vaut la peine de prendre ce risque. C’est l’amour qui m’a conduite ici…aujourd’hui j’ai la chance de faire enfin un boulot qui me passionne et d’élever ma fille au soleil. Si c’était à refaire je ne changerais rien…si peut être la chaleur du mois d’août et l’hiver trop froid à mon goût, oui oui j’ai bien dis froid lol ».

Rodolphe (Toulon-France) « Au départ il y a 5 ans, juste une envie de partir, j’ai suivi mon instinct, pas d’attaches c’était le moment, j’ai quitté le sud de la France. J’ai choisi de vivre au soleil, encore plus de soleil. Sans non plus être trop loin, j’ai donc posé ma valise à Marrakech, facile d’accès et proche de la France. Puis j’ai fais des rencontres, ouvert mon esprit, écouté les besoins des entreprises en France, bien mangé, trop mangé et mon premier bébé a vu le jour, le beau BigM. Une vraie et passionnante aventure qui est devenue aujourd’hui une belle famille de 25 personnes… »

Loubna  (Paris-France) «  En fait, l’amour m’est tombé dessus au moment ou je m’y attendais pas. De mon cocoon parisien j’ai tout laissé, mon boulot, mon confort, ma vie en somme, un peu sur un coup de tête en y repensant, pour me lancer dans cette nouvelle aventure. Aujourd’hui je suis fière de dire que je suis une expat et j’ai retrouvé un confort similaire voire supérieur à celui de Paris et surtout un véritable art de vivre. J’ai appris un nouveau métier auquel je suis à présent très attachée et qui me permet de m’épanouir ».

Alors, envie de larguer les amarres ? Pas facile la vie d’expat ? Allez on l’avoue….il y a quand même des petites choses qui nous manquent : le fromage fermier, un noël enneigé, la pluie quand il fait chaud, la baguette qui croustille et la bouillie de Mil, mais à la place on a trouvé, du soleil, des orangers en fleur, des palmiers, et des épices….des vraies !